LA CHAINE EN DIRECT

Softkens est disponible sur smartphone.

Que soyez en Afrique, Amériques, Asie, Europe ou Océanie, connectez vous à Softkens Télévision pour votre divertissement et information 24/7.

portfolio1 portfolio2 portfolio3 portfolio4 portfolio5 portfolio6 portfolio7 portfolio8 portfolio9 portfolio10

Makety Designs

Gowns & dresses

Softkens TV

The Pride of Africa | La fierté Africaine

Makety Designs

Drapery

Nsoli Painters

Nsoli Residential Painters offer a plethora of quality painting packages that are budget friendly.

Makety Designs

Renyals

Softkens Videos Editor

Gala and special events in Toronto & GTA

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

small portfolio1 small portfolio2 small portfolio3 small portfolio4 small portfolio5 small portfolio6 small portfolio7 small portfolio8 small portfolio9 small portfolio10 small portfolio11 small portfolio12 small portfolio13 small portfolio14 small portfolio15 small portfolio16
themed object
24/7

  • Service Vidéo Haute Fidelité pour événements sociaux et commercials, contactez-nous +16472390676
  • Aimez notre page Facebook
  • Abonnez-vous à notre mur Youtube
  • Fina awa | Cliquez ici | Click here: Services
  • Avez-vous besoin de construire un site web? Téléphonnez-nous +1647239067
get in touch

Avec notre envoyée spéciale à Lubumbashi, Sonia Rolley

C’est dans un petit hangar, dans leur pavillon à la prison de Kasapa à Lubumbashi, que ces femmes passent la nuit avec leurs enfants. Les cellules, où elles étaient détenues, ont brûlé, comme celles des hommes pendant les émeutes, avec la plupart de leurs effets personnels. Interrogées par RFI, elles se souviennent avec horreur de ce 25 septembre.

Quand l’émeute commence, elles sont enfermées –  pour leur sécurité – dans leur aile de la prison. Mais les gardiens perdent le contrôle de la situation et les mutins forcent les cadenas, puis traînent les détenues sur le terrain central.

Pendant trois jours, elles seront régulièrement violées, certaines par une vingtaine de détenus. L’ONU dit également avoir reçu des informations crédibles faisant état des viols de garçons mineurs et de petites filles. Les victimes ne verront leur calvaire prendre fin que quand les autorités reprendront le contrôle de la prison, le 28 septembre.

Deux mois après l’horreur, personne n’est revenu sur leur sort

Depuis, elles disent n’avoir quasiment pas été prises en charge : seuls des médicaments antirétroviraux périmés et une vingtaine de kits médicaux ont été distribués. C’est trop peu et trop tard. Ces femmes risquent d’avoir contracté des maladies sexuellement transmissibles, d’être tombées enceintes et de subir des complications médicales. L’ONU, elle, déclare que les autorités avait coupé l’accès à la prison de Kasapa pendant plusieurs jours.

Aujourd’hui, deux mois plus tard, elles se plaignent de douleurs au ventre et de saignements. La plupart de ces femmes étaient et restent d’ailleurs en détention préventive. Certaines pour des infractions mineures, comme une policière d’une soixantaine d’années, détenue pour avoir perdu son béret. Ou une jeune femme qui jure avoir été enfermée suite à un conflit avec la nouvelle épouse de son père.

La campagne des 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences sexuelles bat son plein en République démocratique du Congo. Et étrangement, ces victimes semblent avoir été oubliées. Personne n’est vraiment revenu sur leur sort depuis deux mois. En tout cas, pas de policiers, ni de magistrats. Pas même les autorités provinciales, qui n’ont pas souhaité répondre aux questions de RFI. Les mutins, eux, ont été transférés dans une autre prison, à Likasi.

Chantal Yelu Mulop: « Il n'y a pas beaucoup de moyens pour lutter contre les violences faites aux femmes »

RFI



Qui sommes-nous?

Nous sommes une jeune chaine de télévision dans l'Internet spécialisée dans la promotion de la culture et des affaires en Afrique. Nous sommes ouverts 24/7 émetant de Tornto - Canada. Pour tout commentaire ou suggestion, contactez-nous par téléphone, WhatsApp, Imo, Tango, Skype, Facebook, Kakao Talk, ooVoo ou Viber au +1647239676, e-mail: info@softkens et par Skype à softkens

 

 

Accord-cadre

Complot pe moyibi monene contre la RDC.

 

Moliere TV

Jean Claude Muyambo: "Moise Katumbi est un délinquant"

 

Fosse commune de Maluku

Qui sont dans cette fosse commune de Maluku?

 

slide up button

Avez-vous besoin de construire un site web?
Votre site web parait non professionnel?
Téléphonnez-nous à +16472390676 ou,
par e-mail: info@softkens.com