Softkens est disponible sur smartphone.

Que soyez en Afrique, Amériques, Asie, Europe ou Océanie, connectez vous à Softkens Télévision pour votre divertissement et information 24/7.

portfolio1 portfolio2 portfolio3 portfolio4 portfolio5 portfolio6 portfolio7 portfolio8 portfolio9 portfolio10

Makety Designs

Gowns & dresses

Softkens TV

The Pride of Africa | La fierté Africaine

Makety Designs

Drapery

Nsoli Painters

Nsoli Residential Painters offer a plethora of quality painting packages that are budget friendly.

Makety Designs

Renyals

Softkens TV

Productions et Post-Productions des vidéos

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

Nsoli Painters

Your house is not just a place where you can store your values or take rest every day.

small portfolio1 small portfolio2 small portfolio3 small portfolio4 small portfolio5 small portfolio6 small portfolio7 small portfolio8 small portfolio9 small portfolio10 small portfolio11 small portfolio12 small portfolio13 small portfolio14 small portfolio15 small portfolio16
themed object
24/7

  • Service Vidéo Haute Fidelité pour événements sociaux et commercials, contactez-nous +16472390676
  • Aimez notre page Facebook
  • Abonnez-vous à notre mur Youtube
  • Fina awa | Cliquez ici | Click here: Services
  • Avez-vous besoin de construire un site web? Téléphonnez-nous +1647239067
get in touch

Wednesday, August 22, 2018 13:33

Zimbabwe: la Cour constitutionnelle se penche sur l'élection de Mnangagwa
Describe the photo or the page it links to
Au Zimbabwe, la justice se penche ce 22 août sur l’élection du président Emmerson Mnangagwa, le 30 juillet dernier, première élection sans l’ex-président Robert Mugabe. Le chef de l’Etat a été élu avec 50,8% des voix. L'élection s'est déroulée sans violences, mais l’opposition la conteste. Elle parle de fraude et demande l’annulation du scrutin.

Au Zimbabwe, la principale formation de l'opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) de Nelson Chamisa, a déposé devant la Cour constitutionnelle un recours contre le résultat de la présidentielle, qui a permis à Emmerson Mnangagwa d'être élu.

La Cour constitutionnelle examine donc cette requête. Les avocats de l’opposition présentaient devant la Cour leurs arguments. L’opposition, qui affirme qu’il y a eu des irrégularités, se base sur les résultats qu’elle a collectés et les procès-verbaux dans chaque bureau de vote.

Elle affirme par exemple que dans certains bureaux, les votes étaient plus nombreux que les inscrits. Elle dénonce aussi la procédure électorale dans son ensemble, notamment le dépouillement des votes qui s'est fait sans agents électoraux de l'opposition ou la liste des électeurs qui n’a pas été rendue publique.

Pour elle, toutes ces irrégularités, aussi minimes soient-elles, montrent que les élections n’ont pas été conduites en accord avec la Constitution et doivent donc être invalidées. Le président Emmerson Mnangagwa a été élu avec 50,8% des voix, une avance suffisamment faible pour que ces irrégularités fassent la différence. Pour l’opposition, un second tour aurait dû avoir lieu.

Ces auditions doivent durer deux jours : la Cour constitutionnelle où siègent neuf juges doit entendre les arguments, non seulement de l’opposition, mais également du chef de l'Etat Emmerson Mnangagwa et du président de la commission électorale zimbabwéenne.

La Cour doit ensuite rendre son verdict dans les jours qui suivent. Elle peut confirmer les résultats, les invalider et appeler à un nouveau scrutin ou ordonner un recomptage des voix. Selon les experts, il y a peu de chance pour que la justice, considérée comme partisane, se range aux arguments de l’opposition.

Si la Cour constitutionnelle confirme les résultats, l’investiture du président Emmerson Mnangagwa, initialement prévue le 12 août mais reportée, devra se tenir dans les 48 heures.

Sénégal: le message au vitriol de Karim Wade à Macky Sall pour la Tabaski

Softkens TV

En exil à Doha au Qatar, Karim Wade a profité de la fête de la Tabaski pour s'attaquer au régime du président Macky Sall. Dans un message adressé au peuple sénégalais, il critique ouvertement le gouvernement et réaffirme sa candidature à la présidentielle de février prochain.

A la Une: mardi noir pour Donald Trump

Softkens TV

Mieux vaut en rire, semble dire le Chicago Tribune qui titre « La terrible, horrible, pas bonne, très mauvaise journée de Donald Trump » en reprenant là quelques adjectifs fétiches du président américain. « Deux de ses plus proches conseillers, Paul Manafort et Michael Cohen, tous deux membres de sa garde rapprochée, se sont révélés être des criminels et ceci en une seule journée! Et forcément toute la Nation se rappelle de cette phrase de Monsieur Trump, prononcée en pleine campagne électorale : 'je ne m'entourerai que des meilleurs et des plus sérieuses personnes’ ».

Wednesday, August 22, 2018 13:33
Libye: à Tripoli, sept ans après la chute de Kadhafi, une bien triste Tabaski

Softkens TV

Dans la capitale Tripoli, la fête musulmane du sacrifice, connue en Afrique de l'Ouest sous le nom de Tabaski, représentait un jour bien triste en Libye cette année. Cette fête qui correspond aussi à la fin en 2011 du régime du colonel Mouammar Kadhafi, avait généré l'espoir d'une Libye libre et prospère, qui s'est évaporé avec la crise en cours. Sept ans après la chute du régime, l'espoir vécue par une majeure partie des Libyens a laissé la place à une grosse amertume : une mauvaise situation politique et économique sans précédent s'est installée.

RDC: la Lucha exige l'abandon «pur et simple» de la machine à voter

Softkens TV

A quatre mois de la présidentielle en République démocratique du Congo (RDC), les militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont tenu une conférence de presse mardi 21 août dans plusieurs grandes villes du pays. Ils appellent à ce que la Commission électorale indépendante (Céni) abandonne entre autres l'usage de la machine à voter. Ils annoncent également une série d'actions dès le 3 septembre prochain pour exiger « de bonnes élections ».

Rébellion, fonctionnaires: au Tchad, le discours de Déby pour la Tabaski

Softkens TV

La communauté musulmane du Tchad, qui représente plus de la moitié de la population du pays, a célébré ce 21 août la fête religieuse de l'Aïd el-Adha, également appelée Tabaski en Afrique de l'Ouest. Profitant des vœux que lui présentait le Conseil supérieur des affaires islamiques, le président Idriss Déby Itno a évoqué la crise sociale qui paralyse le pays et lancé un appel aux Tchadiens en rébellion contre son régime.

slide up button

Avez-vous besoin de construire un site web?
Votre site web parait non professionnel?
Téléphonnez-nous à +16472390676 ou,
par e-mail: info@softkens.com